Anne Laure Tsaprounis Mausner


    SOPHRO-HYPNOSE agrée ASCA 

La sophrologie est un complément de la médecine, elle vient en complément de celle-ci quand le diagnostic médical a été posé. En aucun cas, la sophrologue ne se substitue ni à un rendez vous médical ni à un traitement médical.


les premières sonnettes d'alarmes se manifestent généralement par des maux physiques, avec une gravité médicale relative.

Ces manifestations, comme par exemple maux de tête, maux de nuque, maux de dos, d'estomac, de ventre pour les plus courants.....si elles sont entendues, permettent de faire émerger le désir, le besoin d'utiliser  une technique de risques médicaux plus graves ou, si la pathologie n'est pas évitée, d'atténuer sa gravité.


c'est le cas en cardiologie, où la sophrologie a tout son rôle en accompagnement de la rééducation cardiaque pour éviter la récidive.


c'est le cas en cancérologie, où la sophrologie permettra d'atténuer ou de mieux gérer les effets secondaires des traitements médicamenteux.


C'est le cas dans le traitement des acouphènes, où l'état de stress a un rôle déterminant dans la tolérance et la gestion du trouble.


C'est également le cas en procréation médicale assistée où la sophrologie permettra au corps d'être dans les meilleures dispositions possibles pour la réussite du protocole.


C'est par la prise de conscience de ses ressources en association de techniques de sophrologie simples que tout individu est en mesure d'agir.

Petite ballade lors d'une nuit étoilée 
Etirement complet - points d'appui Poussière d'etoiles
05
0:00/31:35